Leçon 3

—   MINI-COURS   —

réservé uniquement aux abonnés à la newsletter

COMMENT COMMENCER A INVESTIR DANS L’IMMOBILIER

par Charles MORGAN

——-

Leçon n°3

Achetez dans un bon quartier

 Vous avez certainement déjà entendu le fameux dicton disant que dans l’immobilier, il y a 3 règles d’or :

1) l’emplacement

2) l’emplacement

et …. 3) l’emplacement !

En effet, quand vous achetez un bien immobilier, vous achetez aussi le quartier dans lequel il est situé.

Untitled-1

Et comme vous le savez, il y a des quartiers ou des villes qui sont très recherchés, et d’autres qui sont moins bien cotés et que fuient les gens aisés.

L’une des deux premières étapes de votre projet d’investissement immobilier (l’autre étant de choisir quel type de bien vous voulez acheter), est donc de définir une « bonne » zone de recherche.

COMMENT CHOISIR UNE BONNE LOCALISATION ?

La règle la plus simple est de rechercher les zones où l’emploi se développe. Quand un endroit connaît une bonne santé économique, de nombreuses personnes viennent y travailler, et ces travailleurs ont besoin d’un logement. Par contre, quand une zone connaît un déclin économique, les gens ont tendance à la quitter pour aller chercher du travail ailleurs.

Les capitales des pays sont toujours de bons endroits pour investir, parce qu’elles abritent de nombreuses institutions publiques et beaucoup d’entreprises. Mais la loi de l’offre et de la demande fait que les prix de l’immobilier y sont souvent les plus élevés du pays.

Untitled-12

Des villes secondaires dynamiques peuvent donc parfois être plus intéressantes, parce que les prix de l’immobilier y sont plus bas (mais les loyers sont en général également inférieurs). Evitez les villes qui se sont développées par le passé autour d’une seule grosse entreprise, par exemple sidérurgique. Lorsque l’entreprise ferme, c’est toute la zone qui plonge dans le déclin.

Quel que soit le lieu que vous choisissez, il faut toujours vous assurer que la demande de biens (à la vente et à la location) y est forte et ne court pas de risques majeurs à l’avenir. Préférez un endroit près de bonnes écoles, des commerces et des moyens de transport. Ce sont des éléments que rechercheront vos futurs locataires ou acheteurs.

Idéalement, vous devriez choisir une localisation proche de l’endroit où vous vivez de façon à pouvoir vous y rendre facilement.

Renseignez-vous également auprès des autorités locales pour voir s’il n’existe pas des projets qui risquent de diminuer la valeur de votre investissement (construction d’usines ou d’autoroutes, …). Et inversement, soyez aussi à l’affut de toute information sur de futures améliorations du quartier susceptibles de faire prendre de la valeur à votre bien (grands projets de rénovation urbaine, nouvel accès routier ou ferroviaire, etc.)

– FIN DE LA TROISIEME LECON –

Soyez attentif, car vous recevrez d’ici 2 jours dans votre boîte email la leçon n°4 de ce mini-cours :

Leçon n° 4 : Achetez un bien immobilier sous-évalué !

Ne la manquez surtout pas !

A bientôt.

Charles MORGAN

PS : N’hésitez pas à laisser un commentaire ou poser une question en remplissant le formulaire au bas de la page.

 

Charles Morgan

Investisseur immobilier privé depuis 20 ans, Charles Morgan est l'auteur du livre LES SECRETS DE L’IMMOBILIER – Comment Bâtir Votre Liberté Financière & Vous Assurer Une Retraite Confortable

6 Commentaires le Leçon 3

  1. bonjour,

    félicitations pour votre site, votre livre qui sont très intéressants!

  2. J’ai 54 ans et j’ai quelques dettes derrière moi suite à la faillite de mon entreprise.
    Croyez vous qu’à 54 ans, il est encore temps d’investir dans l’immobilier.
    Merci pour vos leçons, je viens de recevoir le 1er chapitre de votre livre.
    Et je vais m’empresser de l’acheté.
    Lionem

    • Bonjour Guillemette,
      Quel joli prénom vous avez !
      Pour vous répondre, je dirais que ce n’est pas trop tard, mais que cela dépend beaucoup de votre situation et de l’endroit où vous vivez.
      De votre situation, parce que le regard des banques sur votre futur projet dépendra de nombreux facteurs : si vous êtes déjà propriétaire de votre logement, de vos revenus professionnels et de l’épargne personnelle que vous pouvez mettre sur la table, et de l’ampleur des dettes que vous traînez aussi évidemment.
      De l’endroit où vous vivez, parce cela influence fortement les prix de l’immobilier et donc la somme que vous devrez emprunter. Si vous êtes dans une zone où les prix ne sont pas trop élevés, vous pourrez obtenir une bonne rentabilité et donc vous permettre de rembourser plus vite. Et c’est important quand on approche de l’âge de la retraite, car il vaut mieux à cette période ne plus avoir de crédit à rembourser.
      Pour un avis plus personnalisé, je vous conseillerais de poser la question à des banquiers. Le vôtre d’abord, mais aussi un autre, ou mieux encore un courtier.
      En espérant avoir pu vous aider quelque peu.
      Bien à vous.

  3. Monsieur,

    Satisfais de votre cours de présentation d’achat d’immeubles ou de terrains dans l’immobilier.

    Guy Didier THAMOUSS KIM

  4. j’ai la quarantaine revolue et investir dans l’immobilier m’interess que faire

  5. Merci pour ces conseils forts utiles qui nous permettra de faire de bons investissements dans l’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*